« Sens Unique », un spectacle de danse contemporaine sensuel et riche en émotions

Auteur: Lucien Anglade


Les dessous du spectacle:

15h :                                                                                                                       

L’éclairagiste Caldino vérifie toutes les lumières et projecteurs pour le spectacle à l’aide d’assistants et prépare un « frame » de lumières sous le regard d’Idio Chichava, le chorégraphe. Le frame est censé « illustrer la lune ou plutôt un éclipse lunaire ». Caldino déclare avoir utilisé des « éléments peu conventionnels » dans le secteur du spectacle comme les lumières LED par exemple. « Pour le spectacle Sentido Unico, l’idée était de créer des éléments qui sont en accord avec la dramaturgie du spectacle. La lumière doit aller à l’encontre de l’histoire racontée dans le spectacle. »

15h45 quelques heures avant le spectacle :

Idio fait les 400 pas, téléphone à la main. Plusieurs imprévues l’inquiète : les danseurs sont en retard, ce qui peut compromettre les dernières répétitions et le filage. Il va devoir mieux gérer son temps et s’adapter en fonction de l’arrivée des danseurs.

Aux alentours de 17h30 l’ambiance était tendue.

Il y a eu un problème technique au niveau du son qui a stressé toute l’équipe. Un problème lié aux connectiques et les enceintes. Aucuns sons sortait des enceintes et amplis. Heureusement tout s’est bien passé et ils ont réussi à résoudre le problème avant le début du spectacle.


Un spectacle bouleversant :

Maputo, 21  Septembre 2018, 20h00.

La sonnerie du CCFM retentit. Le public, de tout age, enfants, adultes et personnes âgées entrent dans la salle et s’installent. Le directeur du CCFM Marc Brébant et le chorégraphe Idio Chichava entrent en scène pour placer quelques mots avant le début du spectacle sur la danse contemporaine au Mozambique.

Après leur sorti, les danseurs de la chorégraphie « Shifting » de Lulu Sala ont délivrés leur performance.

Pendant l’entre-acte, la scène s’était remplie de fumé. Lorsque tout le monde s’est assis, les lumières se sont éteintes et un couple de danseurs s’est placé au devant de la scène, sous une lumière bleue un peu terne.

La performance commence. Le début est un peu lent, un instant de respiration qui laisse place à une danse sensuelle de couple sous une musique calme et entraînante. La scénographie est très belle, par la fluidité des mouvements , mais aussi la musique et la lumière qui harmonise le tout. Par moments le couple semble en conflit, les mouvements deviennent violents  : des étouffements, des cris de détresse venant de la femme et les lumières qui deviennent rouges orangés en flashant.

 

La musique s’accélère et semble se compléter peu a peu, au cours de la performance ; différents instruments et sons s’ajoutent à la musique.

D’autres fois, le couple se réconcilie et laisse place a l’amour et la sensualité, la lumière change de couleur, vers le bleu ou le vert…

Le couple de danseur a su occuper la totalité de la scène , tout en restant intime entre-eux à travers des déhanchés et des mains placés sur les hanches, le derrière, qui créer une sorte de bulle autour d’eux.


L’équipe et le chorégraphe :

Les deux danseurs du spectacle Sentido Unico sont des collègues d’Idio : « Je danses avec eux et on a une relation assez proche,  la fille qui a dansé c’est ma femme. »

Idio a d’abord commencé le projet avec une autre danseuse, Rosa qui n’a malheureusement pas eu le temps de faire la dernière étape. Il a donc invité Edna, sa femme pour remplacer Rosa, car il connaît « son potentiel créatif et performatif » Il favorise le coté créatif de ses danseurs plutôt que le côté technique. « Je favorise le coté créatif du danseur, je suis pas fixé sur la technique des danseurs avec qui je travaille car je crois que la créativité et la présence sont des choses qui complètent le danseur. »

Au niveau de la lumière, avec Caldino, Idio avait une envie de « travailler ensemble, de créer quelque chose ensemble du début à la fin. » Caldino a donc participé au processus créatif du spectacle…


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *